0%
Attention : l’exécution de JavaScript est désactivée dans votre navigateur ou sur ce site. Vous risquez de ne pas pouvoir répondre à toutes les questions. Veuillez vérifier les paramètres de votre navigateur.

Etude sur le recours aux médecines alternatives et complémentaires par les professionnels de santé

L’intérêt pour les médecines alternatives et complémentaires est grandissant dans le monde et en France. Le nombre et la diversité de ces pratiques augmentent, ainsi que la population y ayant recours. A ce sujet, de nombreuses études portent sur les raisons invoquées et les facteurs prédictifs qui orientent les individus à se tourner vers ces thérapies. En tant que futures professionnelles de la santé, il nous a semblé important de s’interroger sur un groupe particuler de cette population, le groupe d'individus constituant le système de santé français, autrement dit la « médecine conventionnelle ».

Quelle est l’attitude des professionnels de santé vis-à-vis de ces thérapies dites « alternatives » ou « complémentaires » et comment l'expliquer ?  

 

 

Avant de commencer à répondre à l'enquête, nous vous invitons à lire les informations ci-dessous.

 

But de ce questionnaire
Ce questionnaire fait partie d’une étude ayant pour objectif d’évaluer les déterminants du recours aux médecines alternatives et complémentaires par les médecins généralistes et kinésithérapeutes.

Les résultats de cette étude permettront d'appuyer des pistes de réflexion sur l'évolution des modalités d'exercice et de formation de nos professions de santé afin d'optimiser l'offre de soins que fournit le système de santé français.

 

Durée de l'enquête
Le temps de remplissage total de cette enquête est d'environ 15 minutes.


Qui peut répondre à l'enquête ?
Tous les médecins généralistes et kinésithérapeutes diplômés exerçant en France.


Qui réalise ce questionnaire ?
Ce questionnaire fait partie de l’étude menée par Anne Lebeugle (interne en médecine générale) et Fanny Lozé (étudiante en Kinésithérapie), étudiantes à l’Université Grenoble Alpes (UGA), dans le cadre de notre thèse et mémoire de fin d’études. Ces travaux sont effectués sous la tutelle de Nicolas Pinsault, Maître de conférences HdR de l'UFR de médecine de l'UGA.

 

Comment est constitué ce questionnaire ?

  • Partie 1 : Usage personnel des médecines alternatives et complémentaires
  • Partie 2 : Usage professionnel des médecines alternatives et complémentaires
  • Partie 3 : Perception et attitude envers les médecines alternatives et complémentaires
  • Partie 4 : Formation
  • Partie 5 : Contexte professionnel & Informations démographiques


Informations supplémentaires
Pour toute information supplémentaire concernant cette enquête, veuillez nous contacter à l’adresse mail suivante : etude.psmac@gmail.com
 

Veuillez cliquer sur le bouton « Suivant » ci-dessous pour continuer.

Ce questionnaire est anonyme.

L’enregistrement de vos réponses à ce questionnaire ne contient aucune information permettant de vous identifier, à moins que l’une des questions ne vous le demande explicitement.

Si vous avez utilisé un code pour accéder à ce questionnaire, soyez assuré qu'aucune information concernant ce code ne peut être enregistrée avec vos réponses. Il est géré sur une base séparée où il sera uniquement indiqué que vous avez (ou non) finalisé ce questionnaire. Il n’existe pas de moyen pour faire correspondre votre code à vos réponses sur ce questionnaire.